Conditions générales de Garderie

La mise en Pension d’un chien ou d’un chat sera considéré comme acceptées par son propriétaire les conditions ci-dessous :

1)

  • Le chien doit être vacciné depuis plus de 15 jours et moins d’un an contre les maladies suivantes : carré, hépatite, leptospirose, parvovirose, toux du chenil. Et à jour de l’antiparasite et de vermifuge.
  • Le chat doit être vacciné depuis plus de 15 jours et moins d’un an contre les maladies suivantes : typhus, coryza, chlamydiose, leucose ou testé leucose.

2) Nos clients s’engagent à nous communiquer dans le contrat les risques que peuvent présenter leurs chiens dans tous les domaines, notamment caractériel et physiologique.

3) La Pension n’assure pas le toilettage des chiens et des chats.

4) En cas de maladie, le responsable du chenil s’engage à soigner l’animal mais décline toutes responsabilités en cas de décès.

Les frais qu’entraine le traitement, sont à la charge du propriétaire de l’animal.

5) Aucunes entrées , ni sorties le dimanche et jours fériés.

6) Pour tout séjour hospitalier une caution de 230€ sera demandée à l’entrée.

7) Pour tout séjour , le règlement de la pension s’effectue d’avance le jour de l’arrivée.

8) Des suppléments peuvent être facturés au propriétaire de l’animal (soins, médicaments, aliments spécifiques, chienne en chaleur, déplacement, etc.)

9) Le chien ou le chat est considéré comme ayant été abandonné par son maitre :

  • a) s’il n’a pas été retiré de la Pension 15 jours après la date de départ prévue dans le contrat
  • b) si une facture n’est pas réglée 8 jours après sa présentation dans le cas d’abandon de l’animal la Pension peut alors en disposer librement.

10) Dans l’hypothèse où l’animal ne pourra être repris de l’établissement à la date prévue. Le propriétaire doit nous en avertir et reverser le solde correspondent à la durée de prolongation du séjour, à la reprise de l’animal.

11) Le montant de la pension doit être réglé intégralement le jour du départ de l’animal.si il n’a pas été réglé comme prévu dés son arrivée. A défaut, il est entendu que l’établissement exercerait son droit de rétention à l’égard de l’animal jusqu’au paiement définitif.

12) Les clients doivent nous communiquer leur adresse de déplacement (ou celle d’un correspondant) afin de nous donner la possibilité de les contacter en cas de problèmes avec leurs chiens ou leurs chats.

13) Pour toutes contestations, le tribunal compètent sera celui dont dépend le siège social de la pension.